• Encore un drame !!

    Voilà qu'il y avait longtemps que je m'inquiétais pour ma maman chérie, à laquelle je tiens tant. Elle est dépressive depuis tellement d'années qu'un jour ou l'autre, je me disais qu'il y aurait quelque chose. Je ne savais jamais quoi faire pour elle. En arrêt maladie depuis janvier, elle avait décidé de reprendre en septembre, mais au final, elle est resté couchée. C'est mon frère qui m'a réveillé ce jour-là (fini le boulot !!!) pour me dire qu'elle dormait encore. Je sais qu'elle fait n'importe quoi depuis longtemps avec les antidépresseurs et tout le reste ; elle mélange, prend le double ou ne prend rien. Bref, ce n'est pas ce cocktail de barbituriques qui améliorerait sa santé mentale. Je l'ai réveillé en douceur puis elle m'a dit qu'elle ne se lèverait pas, qu'elle ne pouvait pas travailler, que c'était trop dur de faire "quelque chose" et elle ne s'est levé qu'à 15 heures. Suite à ça, s'en est suivi une visite chez le médecin (j'ai dû forcé un peu les choses!) et de là, là d'où vient mon titre --> hospitalisation... Autant dire j'étais déboussolée sur le coup. Franchement dégoûté !! Déjà que mon frère fout jamais rien, je me retrouve à tout faire moi qui ne suis pas non plus très très en forme ces derniers temps. Je m'inquiète beaucoup pour ma mère et quand je parle de mon inquiétude à mon père, la seule chose qu'il sait répondre est : "Elle pourrait faire l'effort de lutter..." Mais oui, bien sûr padre !!

     

    Dit-on ces choses là aux diabétiques ? aux malades du cancer ? ou même à ceux qui s'enhurent ? J'en ai marre qu'autour de moi personne ne prenne la dépression (qui n'est pas un coup de cafard !!) que comme un manque de volonté et ne voit la personne que comme une personne faible, narcissique, qui prend plaisir à ce qu'on s'occupe d'elle. Voilà ce que j'ai à dir e.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :